L'APP

APP = Apprentissage Par Problèmes                               PBL : Problem Based Learning

APP = Apprentissage Par Projet                                       PBL : Project Based Learning

APP = Apprentissage par Problème et Projet                 POPBL: Project Oriented Problem Based Learning
                            

Le problème peut être plus ou moins complexe, plus ou moins long et concerne de façon générale une seule matière.

Le projet peut être une succession de problèmes liés les uns aux autres, et concerne en général au moins deux matières. Il peut par exemple couvrir plusieurs enseignements sur un semestre.                                                             

 

Au lieu de partir du concept et de faire ensuite des exercices d’application, l’étudiant part d’une situation problème qui l’amènera à découvrir le concept par lui-même et en groupe.

En situation d’apprentissage collaboratif l’étudiant devra

  • construire sa connaissance en explorant des documents de référence
  • comprendre leur analyse et l’expliquer à ses pairs
  • confronter ses idées à celles de ses pairs
  • les défendre,
  • écouter les arguments des autres membres du groupe
  • arriver à un consensus

Cela nécessite une formation pour les tuteurs.

 

 

Le dispositif d’apprentissage est conçu par l’enseignant ou l’équipe d’enseignants.

Il implique :

  • une définition claire du ou des concepts à acquérir avec des questions préalables : Que savent effectivement les étudiants ? Comment les amener aux concepts requis ? Est-ce que l’ambition d’apprentissage est réaliste ? Quel temps les étudiants vont-ils effectivement pouvoir consacrer à leur travail ? Que cherche-t-on à évaluer en fin d’apprentissage?
  • l’élaboration d’un problème, d’une série de problèmes ou d’un projet qui stimuleront la curiosité des étudiants et les motiveront pour s’engager dans le travail
  • des balises qui garantissent que l’étudiant ou le groupe ne dévie(nt) pas en réalisant le projet ou résolvant le problème en ayant esquivé le concept à acquérir
  • un suivi du travail des étudiants par un tuteur qui conduit, questionne, facilite et sait faire un diagnostique de fonctionnement et de la progression du travail du groupe et de chacun dans le groupe
  • une évaluation individuelle et de groupe

 

Quelle valeur ajoutée pour l’étudiant ?

  • L’étudiant développe sa curiosité et des stratégies de travail qui le préparent pour la formation tout au long de la vie :
  • l’aptitude à rechercher des informations en autonomie
  • des compétences transversales :
    • communication – écoute, expression
    • organisation du travail en groupe (répartition des rôles de d’animateur, secrétaire, gardien du temps, …)
    • gestion du temps sur toute la période du projet
    • ...
  • la confiance en soi :
    • affirmation de sa propre démarche d’apprentissage
    • découverte d’autres démarches d’apprentissage
    • importance de sa place et son rôle dans la progression du groupe
  • l’aptitude à travailler de façon régulière (pas simplement pour les contrôles !)
  • une mémorisation à plus long terme
  • les qualités d’adaptation à des situations nouvelles

 

Qu’est-ce qui change pour l’enseignant ?

 Il ne travaille plus selon le modèle CM/TD/TP. Il devient concepteur de dispositif et tuteur.

Cela nécessite aussi une formation pour les enseignants !

 

Conception de dispositif

Pour concevoir un dispositif d’apprentissage, l’enseignant (ou l’équipe d’enseignants) doit veiller à 

  • définir clairement les concepts à acquérir par l’étudiant
  • choisir un sujet de problème ou projet dont  la réalisation corresponde au temps dont les étudiants disposent
  • élaborer un livret qui détaillera:
    • le sujet
    • les différentes étapes du travail sur la période consacrée au problème ou projet
    • les objectifs d’apprentissage
    • les délivrables
    • l’évaluation – individuelle et de groupe, formative et certificative
  • préparer un (ou plusieurs) cours de  restructuration sur des pierres d’achoppement cognitif en fonction des questions des étudiants

 

Tutorat

Pour tutorer des groupes d’étudiants, l’enseignant devra appendre à observer la façon dont les étudiants travaillent et se comportent en groupe avec un objectif d’apprentissage.

Il saura:

  • conduire le groupe pour éviter la répartition des tâches qui pourrait avoir une incidence sur  l’acquisition de toutes les connaissances par chacun des étudiants
  • faire un diagnostic du bon fonctionnement du groupe et amener les étudiants à identifier les   causes d’un dysfonctionnement et proposer des solutions
  • faciliter le travail dans le groupe en cas de conflit
  • poser les bonnes questions pour relancer les échanges, mettre en relief des incohérences ou permettre aux étudiants de trouver leur solution à un blocage par exemple

 

Utilisation positive de l’évaluation des étudiants et de l’enseignement

L’enseignant saura:

  • faire un retour sur les résultats des évaluations avec les étudiants pour bien comprendre leurs difficultés et les aider à les surmonter
  • prendre en compte les évaluations de l’enseignement par les étudiants pour que l’adéquation  entre les attentes et la faisabilité soit améliorée

 

La plus value

 Pour les étudiants

Pour les enseignants                 

Apprentissage en profondeur 

Satisfaction à enseigner 

 Motivation et implication

Collaboration avec les collègues

Développement des compétences transversales

Connaissance des étudiants 

Développement personnel

Découverte de la démarche d'apprentissage des étudiants

Adaptabilité de la démarche à des situations nouvelles

Travail dans un climat de confiance 

 

  • Devenir ingénieur par apprentissage actif.
    E. Aguirre, C. Jacqmot, E. Milgrom, B. Raucent, A. Soucisse,Ch. Trullemans, C. Vander Borght UCL (pdf, 60 ko)
  • L'apprentissage par projet, ... Vous avez dit projet ? NON par projet !
    Edurne Aguirre, Benoît Raucent UCL (pdf, 338 ko)